Madame Cam

Blue Desire Ynubis érotisme et fantasme > Histoires érotiques

 
Le garcon d'étage Note obtenue : 112.58/20 pour 102 vote(s)
Le garcon d'étage

Type de récits : histoire érotique à l'hôtel

Thème : une cougar à l'attaque

Auteur : Mado

Mots clés :
- désir
- cougar
- jeune
- nudité
- erection
- sensualité


Je m'appelle Magali (mado pour les intimes), j'ai 35 ans et je vais vous compter mes ébats dans un hôtel du sud de la France dont je tairais le nom.

Nous sommes en juillet 2006, j'ai pris une semaine de vacances dans le sud de la France. Je séjourne dans un hôtel de luxe, une semaine de vacances par an il faut en profiter.

Je me réveille chaque matin vers 6h30, je dors nue. Je prends mon petit déjeuner vers 7h30 dans ma chambre et enfin je passe mes matinées sur la plage, je déjeune également sur la plage puis reviens à l'hôtel vers 16h00. Puis je profite des activités internes le jaccuzi et la salle de sport. Chaque matin c'est une femme d'âge mûre, bien portante qui m'apporte mon petit-déjeuner. Très gentille et serviable. Très peu pudique, je revête tout de même le peignoir de l'hôtel après être sortie du lit.

Ce matin là, 7h00, je me réveille et en profite pour prendre une douche. Je me savonne le corps et commence à me masturber, le pommeau de douche est très lisse alors je le fais glisser le long de mes cuisses jusqu'à ma petite touffe bien rasée, le jet d'eau me procure des sensations intenses. Sortie de la douche, je me sèche puis sors nue de la salle de bain pour tomber nez à nez avec un jeune garçon d'une vingtaine d'années peut-être, qui semblait admirer mon petit spectacle. Depuis quand était-il là ?

- Bonjour madame, votre petit-déjeuner ! s'exclama-t'il ?

J'enfilai le peignoir et le regardai

- Tu étais en train de me mâter dans la douche !

- Non madame, je viens d'arriver et je ne voulais pas vous déranger. Son visage devint rouge comme s'il avait fait une grosse bêtise.

- Tu crois que ton patron serait content d'apprendre que tu es un voyeur !

- Madame, je suis désolé, je vous prie de bien vouloir m'excuser et de faire preuve d'indulgence, c'est mon premier jour dans cet hôtel et je ne connais pas encore toutes les subtilités du métier.

Il me regardait comme un enfant, son regard déviait de temps à autre vers ma poitrine, le peignoir était très échancré laissant apparaître un beau décolleté.

- Tu les trouves jolis !

Ce garçon me regarda surpris

- Tu veux les toucher !

- je ne peux pas madame j'ai d'autres services à faire ce matin

-Je pensais que nous pourrions trouver un compromis pour éviter que je parle de ce voyeurisme à ton patron, je me trompais...

- Oh non madame, je vous supplie de ne rien dire

Alors tu vas faire quelquechose pour moi, tu vas te déshabiller doucement comme si tu faisais un strip tease et si tu fais ça bien je ne dirais rien.

- Mais madame, je ne peux pas ! Je ne...

- C'est ce que je te propose, je ne te demande rien de plus

- Très bien

Je m'assis sur mon lit, le jeune garçon commença à retirer son noeud papillon puis son veston noir, il déboutonna sa chemise laissant apparaître un torse bronzé et imberbe. Il hésita avant de continuer mais se résout à poursuivre, il dégraffa son pantalon qu'il fit glisser jusqu'au pieds. Ses cuisses étaient peu poilues mais bien musclées.

- Voilà, madame !

- Le caleçon aussi jeune ami, tu m'as vu nu je veux également te voir nu comme cela nous serons quite.

Le garçon s'executa et baissa son caleçon, laissant apparaître un sexe mou d'une dizaine de centimètres avec quelques poils avoisinant.

- Voilà c'est beaucoup mieux, en plus tu as un corps charmant, tu dois avoir beaucoup de petites copines qui doivent être envieuses et qui aimeraient être à ma place.

- Non je n'ai pas de petite copine madame

- C'est bien dommage. Tu ne m'avais pas répondu tout à l'heure quand je t'avais posé la question si tu aimais ma poitrine

J'ouvris mon peignoir laissant apparaitre ma poitrine généreuse et laissant deviner ma petite touffe. L'émotion se fit ressentir, la queue de ce bel homme commença à se dresser jusqu'à devenir bien raide et horizontale. Il essayait de cacher cela avec sa main devant.

- Ne sois pas gêner, viens me voir

Il s'approcha doucement de moi, je saisis alors sa queue dans ma main et commença un petit va et vient. A la fois surpris et honteux, il se laissa faire.

Je mis ensuite son bel engin dans ma bouche et commença à le sucer vigoureusement. Il semblait adorer ça.

Il se mit à me toucher les seins, peu expérimenté mais il faisait cela avec tacte et délicatesse. Son coeur battait très fort et son excitation grandissait.

Il arrêta brutalement et saisi dans la poche de son pantalon un préservatif et il me le donna. J'ouvris la capote et l'enfila sur sa bite bien dure. Il se coucha sur moi et me pénétra. Nous avons fait l'amour une bonne dizaine de minutes puis il éjacula dans le préservatif.

- Vas te nettoyer dans la salle de bain, si tu veux

Le garçon se nettoya puis se rhabilla

- Je dois y aller madame j'ai beaucoup de travail encore

- Comment tu t'appelles ?

- Julien, madame !

- Merci Julien, tu as été formidable. Tu m'as procuré beaucoup de plaisir

- Merci madame, vous ne direz rien à mon boss

- Si tu m'apportes mon petit déjeuner chaque matin, tu n'auras aucun problème

- Alors à demain madame !

Julien partit avec un grand sourire, peut être fier mais content avant tout, je sus pas la suite que c'était sa première relation sexuelle. Il avait assuré le gamin !

Je me couchais sur mon lit en repensant à ce que je venais de faire, j'avais indirectement forcé un jeune garçon à réaliser mes fantasmes...

Tout le reste de mon séjour fut de faire l'apprentissage de mon tout jeune garçon de chambre, qui ne demandait d'ailleurs qu'à apprendre les jeux sexuels les plus inventifs que nous puissions imaginer ensemble.

 

Lire plus de récits érotiques sur Bluedesire Ynubis >>>

Ou découvrir des histoires coquines sur le site Un monde de rêves >>>

 

chocam